Sélectionner une page

Comment en finir avec le grignotage

05 Avr 2024

Le grignotage parait être une habitude inoffensive. La quantité de nourriture ingurgitée n’est-elle pas minime par rapport à un vrai repas ? Pourtant, ces petits encas sont est beaucoup bien plus caloriques. Ils ont généralement trop salés ou trop sucrés, trop gras et sans apports nutritif.  Il est d’ailleurs prouvé que le grignotage est la cause du surpoids de bon nombre de personnes.

Mais alors, d’où nous vient cette envie compulsive de grignoter ? Et comment en finir avec le grignotage ? Suivez-nous pour peaufiner votre stratégie et adapter vos pratiques avec une routine alimentaire plus saine

 

D’où vient l’envie de grignoter ?

Nous grignotons souvent sans même nous en rendre compte. Nous portons machinalement de la nourriture à notre bouche pour de multiples raisons.

Les facteurs psychologiques

L’ennui

Le grignotage est le plus souvent une réponse à l’ennui plus qu’à une véritable sensation de faim. Nous cherchons à combler cet ennui. Le grignotage devient une stimulation pour occuper le temps. Surtout si vous avez des aliments facilement disponibles a porté de main.

Les émotions fortes

Dans la peine ou en prise avec l’anxiété, certaines personnes ont tendance à grignoter. Elles recherchent du réconfort émotionnel dans la nourriture. Certains aliments, riches en sucre, en gras ou en glucide, remplissent cette fonction. Ils libèrent de la sérotonine qui procure temporairement du soulagement.

Dans les moments de joie, nous nous tournons tout aussi naturellement vers la nourriture. Les fêtes et autres célébrations deviennent automatiquement synonyme de festin.

Le stress

Le stress constitue un élément déterminant dans le grignotage. Ce sentiment déclenche dans notre corps la production de cortisol. Cette hormone augmente notre appétit et favorise l’envie de manger.

Comme pour la tristesse, la nourriture agit comme un calmant sur les nerfs dans les moments de stress.

Une mauvaise habitude alimentaire

Dès l’enfance, nous sommes conditionnés à grignoter entre les repas. Le « gouté » et les encas devant la télévision sont des habitudes que la plupart d’entre nous gardons de notre enfance. Le grignotage est ainsi lié aux moments de détente ou de plaisir.

Des horaires de repas irréguliers sont également à l’origine des fringales entre les repas principaux. Notre organisme, désynchronisé, peine à retrouver son rythme naturel de faim et de satiété.

Un régime drastique ou discontinu

Un régime, s’il n’est pas suivi par un spécialiste, cause plus de mal que de bien à notre organisme. Un régime restrictif, par exemple, crée un déséquilibre nutritionnel. Notre corps bascule en mode survie et cherche des sources de nutriments. L’envie de grignoter est très forte à ce stade. Et malgré l’arrêt net de ce régime, notre corps continue à vouloir emmagasiner le plus de nutriments possibles en prévision des jours de diète.

En finir avec le grignotage est ainsi la première étape vers la perte de poids.

Pratiquer l’autodiscipline pour en finir avec le grignotage

Quel que soit le projet, le mental est un nerf puissant de la réussite. Pour en finir avec le grignotage, concevez la stratégie idéale.

Trouver la motivation pour arrêter

Pour en finir avec le grignotage, il est primordial de vous trouver une motivation à toute épreuve. Le manque de motivation aura raison de vos bonnes résolutions dès la première sensation de faim. Posez-vous les bonnes questions et prenez le temps d’y réfléchir.

L’idéal est de lister les avantages de cette initiative. Placez cette liste à porter de vue.

  • Une meilleure santé globale : bucco-dentaire, digestif, cardiaque.
  • Une alimentation plus saine et plus équilibrée
  • Un meilleur contrôle sur votre poids : Il est plus facile de calculer les apports caloriques quotidiens de chaque repas sans les grignotages.
  • Régularisation du rythme de faim et de satiété
  • Moins de dépenses superflues pour les snacks
  • Une meilleure concentration et plus d’énergie
  • Etc.

Établir un plan d’action pour en finir avec le grignotage

Nous avons parlé précédemment des causes de l’envie de grignotage.  À présent, il s’agit d’identifier ces déclencheurs pour mieux les prévoir. Durant la journée, inscrivez dans un journal toutes les fois où vous avez ressenti l’envi de grignoter. À quelle fréquence cela se produit-il ? Quelles situations tendent à déclencher cette envie ?

Face à l’ennui, occupez votre temps avec des activités plus constructives.  Vous développerez du même coup votre développement personnel : lire, méditer, faire des activités physiques, etc. Pour en finir avec le grignotage lié au stress, tournez-vous vers les techniques de gestion de stress. De même pour les émotions fortes, trouvez des alternatives plus saines pour gérer vos émotions. Développez une meilleure résilience émotionnelle pour éviter le mécanisme de grignotage.

Conseils pratiques pour en finir avec le grignotage

Voici quelques conseils pratiques pour en finir avec le grignotage et retrouver une alimentation plus équilibrée.

Trouver des alternatives plus saines au grignotage caloriques

Il est plus recommandé de remplacer les snacks par des aliments plus sains, durant les premiers jours pour en finir avec le grignotage. Remplacez vos stocks de chips et de barres chocolatées par des aliments plus sains :

  • Fruits
  • Graines
  • Noix
  • Légumes croquants
  • Yaourts grecs
  • Fromage blanc

Dites adieu aux boissons gazeuses bourrées de sucre. Préférez l’eau ou une boisson détox.

Planifier les repas et les collations pour en finir avec le grignotage

Régularisez vos heures de repas pour rétablir votre rythme naturel de faim et de satiété. Si vous êtes habitué aux petites collations entre les repas, prévoyez de la nourriture saine. La sensation de faim se fera plus durement ressentir jusqu’à ce que votre organisme adopte sa nouvelle routine. 

Conclusion

En finir avec le grignotage n’est pas une mince affaire. Pour y parvenir, il vous faut trouver une motivation a toute épreuve et développer votre mental. Combattez le mécanisme de grignotage lié à l’ennui, le stress ou les émotions fortes avec des exercices et des activités constructives. Adoptez une routine alimentaire plus saine : plus de fruits, de légumes et d’eau.